Bien surveiller les seniors dans leur prise de médicaments

Publié le : 29 octobre 20183 mins de lecture
Nos aînés, à cause de leur état de santé fragile font face à des risques divers causés par leur consommation en grand nombre de médicaments. Certains en deviennent  dépendants et n’arrivent plus à vivre normalement sans en prendre. D’où la nécessité de surveiller ces personnes âgées quand ils prennent leur médicaments.

Vous pouvez aussi découvrir les types de services à domicile disponibles pour les personnes fragilisées, en visitant Côté Famille.

Plan de l’article

Comment les surveiller ?

Face à leur fragilité, les seniors sont obligés de faire le va et vient entre leur foyer et le cabinet du docteur et de prendre plusieurs molécules qu’on leur prescrive pour pouvoir vivre plus activement. Pour que leur traitement crée le résultat recherché et non l’inverse, il faut bien surveiller leur prise de médicaments. Pour se faire, il faut toujours les accompagner à leur consultation chez le médecin. Il ne suffit pas de les déposer et de les attendre dans votre voiture mais de le suivre dans le bureau du docteur afin que vous puissiez entendre les conseils de celui-ci, les médicaments à prendre, le mode d’administration, la dose prescrite, les aliments à éviter, etc … Cela est nécessaire pour faciliter le suivi de son traitement car sans suivi, les personnes âgées peuvent recourir à l’automédication qui est très dangereuse pour elles. Certes, les personnes âgées ressentent souvent de la fatigue, du stress, des malaises, ou manque tout simplement de sommeil, et peuvent avoir la mauvaise habitude d’acheter des médicaments sans ordonnance à chaque fois qu’ils en ont envie, or cela peuvent les conduire à de mauvaises habitudes et pire à la dépendance. En effet, les seniors lorsqu’ils sont habitués à prendre des cachets pour aller mieux en deviennent dépendant, par conséquent ils risquent de faire face à l’incompatibilité des médicaments qu’on leur prescrive, car les médecins ne peuvent pas connaître les mauvaises habitudes de son patient.

Il est fortement conseillé de bien suivre les seniors dans leur prise de médicaments pour éviter les accidents médicamenteux ou les risques de dépendances. Certes, la mauvaise observance thérapeutique  constitue un risque majeur de iatrogénie ou d’accidents liés aux médicaments, le patient qui prend mal son médicament, qui l’oublie de temps en temps, qui en augmente ou en diminue la dose, ou encore qui l’arrête brutalement  se met dans une situation de risques majeurs dont il faut suivre de près car ces personnes sont souvent atteints de problème de pertes de mémoire, d’audition et de vue, fréquents chez les seniors, qui peuvent conduire à des erreurs lors de la prise d’un médicament.

Plan du site