Les maitres inoubliables de la peinture à l’époque de la renaissance

Les grands maîtres de la peinture de l’époque de la Renaissance ont fait savoir leurs différentes techniques sur l’art de peindre la nature et le paysage. Leurs chefs-d’œuvre ont émerveillé les admirateurs puisqu’ils réalisent les techniques à merveille. Le savoir-faire sur la réalisation s’accompagne de nombreuses inventions et d’amélioration de la peinture à l’huile au cours de la Renaissance. Cette période connaît les grands noms qui ont révolutionné la peinture sous toutes ses formes.

La période de la Renaissance et l’apparition de la peinture

La Renaissance est une étape de l’histoire pendant laquelle les mouvements artistiques ont vu le jour. Cela se passe en Italie aux XIVe et XVe siècles et progressivement dans toute l’Europe. Cette époque se termine vers la fin du XVIe siècle qui marque la fin du Moyen Âge et le début des temps modernes. Pourtant, il n’y a pas que la peinture puisque la Renaissance est aussi la redécouverte de la littérature, de nombreuses sciences et de la philosophie. C’est en quelque sorte le point de départ du renouveau dans la société et le peintre renaissance fait connaître ses images de marque. La peinture de cette époque s’inspire des œuvres du Moyen Âge. Elle s’accompagne aussi des réformes religieuses, de nouveaux modes de diffusion des informations. La peinture de la Renaissance est alors sous l’influence des idées humanistes, du développement du commerce et de l’apparition de la bourgeoisie en Europe occidentale. Par la suite, l’utilisation de la peinture à l’huile se fait voir avec des techniques sur la loi de la perspective linéaire. Les principales nouveautés viennent avec la migration de beaucoup de savants et d’artistes de toutes les régions de l’Europe. Cela dit, cliquez ici pour tout découvrir sur les grands peintres de la renaissance.

Les grands maîtres de la Renaissance et les idées novatrices

Au cours de la Renaissance, il y a ceux qu’on appelle les princes qui s’attachent à l’art de la peinture. La peinture renaissance fait partie des plus renommées des activités artistiques. En Italie, les peintres florentins se mettent au-dessus du lot comme c’est le cas de ceux qui sont plus talentueux. On peut citer en passant Este de Ferrare qui s’attache au Jacopo Bellini de Venise. D’autres talents plus en vue concernent Piero della Francesca et aussi le futur peintre du roi de France, Jean Fouquet. Le grand peintre flamand Rogier Van der Weyden attire de plus en plus l’attention des observateurs dans le courant du XVe siècle. Après son retour de Rome où il doit faire le portrait du roi Eugène IV, le peintre Jean Fouquet ne cesse aussi de voir sa gloire briller au cours du temps. Leurs influences novatrices concernent le réalisme, la mesure géométrique avec précision et la science. La peinture religieuse fait représenter les marchands aux pieds de la Vierge. La scène sur le Jugement dernier est aussi peinte par les maîtres de l’art. De leur côté, les grands collectionneurs aident les peintres de la Renaissance à développer leurs activités.

Les maîtres incontournables de la peinture flamande

Le XVe siècle marque bien l’épopée des peintres flamands dont les plus éminents ont vécu au début de la Renaissance. En Flandre, il faut dire que la peinture connaît une grande promotion grâce surtout aux peintres que le grand public a du mal à oublier. Si on veut parler de la peinture sur toile, Jan van Eyck en est l’inventeur. Au départ, il fréquentait les alchimistes professionnels pour s’initier à la technique de la combinaison des résines végétales à de l’huile qui forme une fine couche souple et solide, transparente et durable. La toile ainsi terminée peut résister au temps. Une de ses œuvres est le portrait des « Époux Arnolfini » en 1434. L’héritage de ce peintre renaissance est grandiose puisqu’il s’agit de la perfection de la peinture à l’huile, précision et réalisme des détails en sus. Il n’a pas oublié la notion de la modernité sur la peinture renaissance de la création. Un autre artiste flamand est le portraitiste Hans Memling entre 1435 et 1494. Il a apporté des innovations sur le décor des paysages, sur la peinture de fonds et d’intérieurs.

La Renaissance et les peintres italiens célèbres

Les écoles italiennes spécialisées en peinture font savoir des noms divers. On reconnaît en premier lieu le peintre Masaccio sur sa spécialité de mettre l’humanité en tant que référence au premier plan. Il est considéré traditionnellement comme le peintre moderne dans l’art occidental. Quant à Piero della Francesca, il est le peintre renaissance passionné du modèle de ville romaine. C’est un grand spécialiste de la perspective linéaire que l’on trouve dans les ouvrages de la Renaissance. Il propose le réalisme visuel à travers la peinture sur « La Flagellation du Christ ». Pour Léonard de Vinci, il est l’un des plus célèbres peintres italiens de la Renaissance. Il s’installe à Florence et se concentre sur les nouveautés graphiques. « La Joconde » ou Monalisa del Giocondo est sa principale œuvre devenue la propriété du Musée du Louvre. Léonard de Vinci vit à l’époque de Michel-Ange qui est sculpteur, architecte, poète italien. Michel-Ange fut aussi le peintre des fresques représentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament.